Jeune chanteur


Charles Berling – Les Mains – Showcase live au Café de la Danse 9 février from Charles Berling on Vimeo.

 

CHARLES BERLING
PREMIER ALBUM  « JEUNE CHANTEUR »

SORTIE LE 6 FÉVRIER 2012

On peut être grand acteur et jeune chanteur. La gloire du comédien au théâtre et au cinéma, la reconnaissance du metteur en scène, tout cela n’empêche pas Charles Berling d’être débutant – fièrement débutant. Avec le mélange singulier d’ambition et d’humilité qui anime les commencements d’un artiste, il a donc intitulé son premier album Jeune chanteur.

Peu importe la notoriété et le chemin déjà parcouru : il lui fallait reprendre le fil abandonné là où  il a commencé son ascension de comédien. Car c’est en chantant qu’il a connu les planches, à quatorze ans. Puis il a écrit des chansons, s’est produit dans les comédies musicales de la troupe des Mirabelles – tout ce qu’il appelle sa « formation belge », pluridisciplinaire et éclectique.

« Passé quarante ans, j’ai voulu retrouver ce plaisir. » Le retour a été progressif. Il s’intéresse de nouveau aux chansons, reprend des cours de chant, recommence à écrire des paroles.

Pour tous les textes qu’il a écrit, il a demandé des mélodies au gré des amitiés et des rencontres : Carla Bruni, le maître de pop Bertrand Burgalat, le guitariste Romain Pinsolle du groupe Hangar, les compositeurs rock Philippe Jakko www.jakko.fr  et Fabien Cahen, le comédien-accordéoniste Gérard Barreaux pour une déchirante chanson intitulée La Mort – « le dernier enregistrement de sa vie ».

Pour passer de l’art du comédien à celui du chanteur, il n’a pas pris le raccourci conventionnel du parlé-chanté. Non, Berling chante. Il chante avec une palette riche, des élans francs, des émotions limpides. « Tout le travail est de faire en sorte que l’interprétation passe par la musique et pas seulement par les mots. » Il veut que la voix porte distinctement « des lassitudes, des tristesses, des combats, des déflagrations, une femme qui sort d’un lit, un sentiment d’injustice, des envies de mourir, des félicités légères… »

A l’écoute de l’album Jeune chanteur, c’est ce que l’on entend : « des petits sentiments et d’immenses sentiments ». La réalisation de Régis Ceccarelli joue de ces variations-là : la douceur des confidences, l’ampleur des grands gestes, l’urgence des plaisirs… Et Charles Berling est impatient de porter ces chansons neuves à la scène : « Débuter me ramène aux premières valeurs d’une vie d’artiste : la liberté, le combat, l’acceptation de soi-même. Je vais au-devant des concerts avec un trac terrible et j’y trouve un plaisir extraordinaire. Si on compare avec le travail de comédien, chanter met beaucoup plus à nu. Et il faut se déshabiller pour faire l’amour. »

 

Photos

Vidéos

 

Écouter l’album

http://www.deezer.com/fr/music/charles-berling/jeune-chanteur-1485105
Autres liens
www.facebook.com/charlesberlingofficiel
www.youtube.com/CharlesBerling