Odile Sankara


Médée - di Max Rouquette regia Jean-Louis Martinelli Albergo dei Poveri, Napoli Teatro Festival Italia

Médée – Max Rouquette

Odile Sankara

Elle découvre la théorie du théâtre au Département des Arts du Spectacle à l’université de Ouagadougou. Elle rencontre parrallèlement Amadou Bourou fondateur et directeur metteur en scène de la Compagnie Feeren créée en octobre 1991. Feeren est une Compagnie à vocation professionnelle qui a révolutionné le théâtre au Burkina en lui apportant sa dimension professionnelle. Elle décide alors de les rejoindre. C’est Amadou qui lui  apporte les fondamentaux du théâtre. On peut citer quelques créations: Le roi silure, La boutique, Contes et fables de et par Amadou Bourou. Oedipe Roi de Sophocle, Pylade de Pasolini par Amadou.

Très vite en 1992-93, elle fait sa première sortie professionnelle à l’île de la Réunion où elle participe à la création de Millénium au Théâtre Vollard avec Emmanuel Genvrin. Puis en 97, Les Co-épouses de Fatima Gallaire dans une mise en scène de Théa Stabel.

Elle bénéficie d’une résidence de 2002-2007 à la scène nationale de Belfort, Le Granit. Elle y rencontre Benoît Lambert, Ezéquiel Garcia Romeu et Jean Lambert-wild qu’elle appelle affectueuse son frère Waké. C’est avec Jean que va s’opérer un vrai bouleversement. Séduite par son génie et sa démarche artistique, elle lui demande un compagnonnage. Alors tous les deux mettent en place un cadre d’ateliers d’encadrement, de formation, de création et de représentation. On peut citer: l’Appariteur, Ro-Oua ou le peuple des rois inspiré de Josephine la Cantatrice de Kafka, Le roi Béhanzin de José Plya, Mue Première Méloppée création en Avignon 2005-2006.

Sa rencontre avec Jean Louis Martinelli en 2003 va la propulser sur les grandes scènes internationales: En Amérique latine, en Europe centrale et de l’est, en Afrique et dans les îles.  Elle interprète le rôle de Médée dans la version de Marx Rouquette, Mme l’Ambassadrice dans La République de Mek-Ouyes, Le coryphée dans Mitterand et Sankara, La Ministre de la culture dans Une nuit à la présidence. Ils chemineront tous les deux jusqu’en 2015.

Elle diversifie ses rencontres et ses expériences de plateau avec:

Pierre Guillois: Un récit de montagne en 2006-07″, Fargass Assandé: Quartuet de Heiner Müller en 2008, Le Roi se meurt de Ionesco en 2010.

Moïse Touré: Songe d’une nuit, un hommage à Sembène Ousmane en 2008, le projet Duras en Afrique en 2012: Un barrage contre le pacifique, Musica deuxième, Maladie de la mort.

Ezéquiel Garcia Romeu: Banquet Shakespeare en 2011-16

Salia Sanou: Au-delà des frontières en 2012

Elle est co-fondatrice en 1996 de l’Association Talents de Femme avec Marcelline Ouédraogo et Léontine Zoundi. Elles ont organisé à plusieurs reprises le Festival Voix de Femmes, le prix littéraire Garzia destiné aux jeunes filles des lycées et collèges du Burkina.


Odile Sankara s’est lancé dans l’écriture

– Un recueil de nouvelles aux éditions Léonce Deprez 2004

L’exil en 2008

Le corps au-delà des frontières 2012

Miel des champs (Chartreuse 2015-16)

site officiel d’Odile Sankara en construction  http://www.odile-sankara.com