3-ou-etais-tu-natalie-rafal-compagnie-les-chants-de-lames

La Cie Les Chants de Lames

www.leschantsdelames.com

 

Les activités de la compagnie et son implantation 

Les activités de la compagnie sont réparties entre un travail de création et de formation dans les théâtres et villes du Var et des partenariats à Paris et en Île de France. Lors des deux spectacles Ailleurs l’herbe est plus verte.. ?.. (45 représentations) et Ferme les yeux et regarde au loin (plus de 120 représentations achetées), nous avons voyagé plus largement (Normandie, Pays de Loire, Bretagne, Picardie, Centre, Midi-Pyrénées, Pas de Calais…)

La compagnie, créée en 1996, est subventionnée depuis 1997 par le Conseil Général du Var et a reçu une aide de la DRAC PACA en 2007 pour Ailleurs l’herbe est plus verte.. ?.. Depuis 2008, un partenariat avec ARCADI (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France) s’est mis en place autour du spectacle Ferme les yeux et regarde au loin sous la forme d’aide à la création (2008/2009) et à la diffusion (2009/2010). La compagnie fait partie des membres fondateurs de CO.COM, groupement d’employeurs regroupant plusieurs compagnies de théâtre et de danse, association subventionnée par la région PACA. 

L’axe de recherche artistique 

Jérôme Pisani, co-responsable artistique de la compagnie avec Natalie Rafal (auteure associée), signe toutes les mises en scène.

Natalie et Jérôme partagent des préoccupations communes : le processus de transformation, d’évolution personnelle. Ils sont curieux de voir comment la fragilité, la maladie, les faiblesses, les souffrances ou les conditions difficiles peuvent devenir source d’apprentissage et de dépassement pour tendre vers la question du bonheur.

Comment trouver toujours plus d’espace et de choix au-dedans de soi ? Comment apprendre à aller vers l’autre, pour se révéler toujours un peu plus à soi-même ? Qu’il s’agisse de voyage intérieur, initiatique, d’apprentissage, de dépassement de soi… ils ont envie de raconter ces  parcours singuliers.

Jérôme se forme simultanément en tant que comédien et chanteur et devient praticien de la méthode Feldenkrais (travail de prise de conscience par le mouvement). Il s’intéresse aussi de près à la danse contemporaine.

Depuis ses premières mises en scène, il cherche ainsi dans les différents territoires d’expression que sont la parole, le mouvement et  le chant comment questionner le spectateur par le langage poétique.

Cet espace poétique où le réel croise l’imaginaire, où les fantasmes s’incarnent est aussi un espace de liberté, de construction et de transformation pour le spectateur.

Là, les questions se posent mais les réponses ne sont pas données. Il y a de la place pour le cœur, les sens et l’imaginaire du spect-acteur.

Il s’entoure ainsi selon les créations de comédiens, danseurs, chanteurs lyriques, chorégraphes, musiciens…

Jérôme s’intéresse aussi à la possibilité de réenchantement du monde. Parce que nous et nos enfants avons besoin aujourd’hui de voyager dans un monde réenchanté, où tout est possible, où les forces de vie l’emportent sur les forces de mort, où la légèreté, la fantaisie et l’humour permettent d’exister, de transformer les épreuves qui jalonnent nos histoires.